Marketingopportunite

Si vous n’avez que deux minutes, voici les points essentiels à retenir:

  • Revenez toujours à votre objectif;
  • Accepter les nouvelles opportunités en fonction de votre objectif initial;
  • Ne pas négliger les coûts réels tout comme le coût d’opportunité;
  • Si l’opportunité en est réellement une, le budget ne devrait pas être un problème puisque le ROI sera au rendez-vous.

Bien que vous ayez un objectif défini et une stratégie marketing claire, il arrive régulièrement que de nouvelles opportunités se présentent en cours de route. Un nouvel événement, une opportunité de commandite ou de présence sur un événement, une découverte, une nouvelle rencontre… sont autant d’occasions pour ajouter une présence sur événement à votre calendrier et à bonifier votre stratégie. Mais comment faire le tri?
Si j’aborde cette thématique, c’est qu’au cours de la dernière semaine, deux connaissances m’ont abordé en me disant « le salon XYZ m’a approché, est-ce que tu crois que c’est une bonne idée que j’y participe? Ils m’ont envoyé leur document et ça semble très intéressant puis le public peut être réceptif à mon produit » et de continuer avec quelques arguments favorables pour envisager sérieusement d’être présent.

PREMIER RÉFLEXE

Lorsqu’on vous approche pour devenir un partenaire, un exposant, un commanditaire… la première chose à faire n’est pas de peser le pour et le contre en faisant la liste des arguments. Surtout pas! Votre premier réflexe est de revenir à VOTRE OBJECTIF. Relisez-le! Et à la lumière de celui-ci, établissez les arguments en faveur de celui-ci. Vous verrez que très souvent, la réponse vient de soi.

La première personne m’approche dans le cadre d’une présence d’un salon grand public en me demandant ce que j’en pense en me disant que le public de ce salon pourrait être intéressant pour son produit. Je lui demande alors quel est son objectif pour cette année et elle me répond : « je me concentre sur le corporatif, car ils commandent en grosse quantité et ça fonctionne très bien! ». Elle avait sa réponse. Était-ce une mauvaise idée d’y aller? Peut-être pas! Mais ce n’était certainement pas accord avec ses objectifs. Je lui ai donc recommandé d’autres actions en parfait accord avec ses objectifs…

COÛTS RÉELS ET COÛTS D’OPPORTUNITÉS

Faire des actions de marketing événementiel c’est très bénéfique avec un très bon retour sur investissement. Par contre, il ne faut pas se voiler la face, il y a, comme a toute action marketing un coût relié à cela ; espace, commandites, temps, personnel, équipement, personnalisation… À cela s’ajoute le coût d’opportunité, autrement dit ce à quoi on renonce en posant une action. Si vous choisissez de saisir une opportunité, cela peut vous faire renoncer à certaines choses.

Dans mon second exemple, la personne avait défini son budget de marketing événementiel et avait bien ciblé ses actions en fonction de son objectif. Puis elle a découvert de nouvelles possibilités, les envisageant sérieusement. En regardant avec elle, il est vrai que l’occasion était intéressante, mais cela la forçait à diminuer son budget prévu sur les autres actions pour rester en accord avec le budget global. Le problème c’est que cela aurait dû des conséquences sur l’impact créé lors des autres actions. Il vaut mieux parfois faire moins et mieux que plus et moins bien. Combien de personnes ne m’ont pas approché en disant qu’ils avaient 20 actions par an sans grands résultats et avec un faible taux d’attractivité, prétextant un manque d’argent pour faire mieux. Non! Faites moins et mieux. On coupe 5 actions et cet argent va être investi pour maximiser sa présence sur les 15 autres événements. Choisir, c’est renoncer… Alors, choisissez intelligemment.

LA BONNE OPPORTUNITÉ INATENDUE

Il arrive régulièrement qu’une excellente opportunité se présente et qu’il faille la saisir. Dans ce cas, foncez!… « Mais mon budget est épuisé… ». Si une opportunité en vaut vraiment la peine, c’est que votre retour sur investissement sera réellement important et donc la dépense ne sera pas un problème. Si vous avez écoulé votre budget et que vous avez besoin de plus pour une opportunité en or… ce ne sera jamais en problème dans une organisation. Si cela pose problème, peut-être n’êtes-vous pas certain d’avoir un ROI suffisamment intéressant.

Souvenez-vous, si une action est en accord avec votre objectif, vous devriez en tirer profit. Évidemment, il y a toujours un risque, mais si vous êtes bien préparés, celui-ci devrait être réduit au maximum.

N’oubliez pas, à chaque opportunité qui se présentera, revenez à votre objectif et demandez-vous quels sont les coûts réels et le coût d’opportunité reliés à celle-ci!

Besoin d’aide ? Contactez-nous, il nous fera plaisir de mettre notre expertise au service de votre réussite!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires